Débat n°05

Un secteur compétitif et créateur d’emplois

Saviez-vous que la musique était plus rentable que le cinéma ? Avec un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros et plus de 240 000 emplois, pour la plupart non-délocalisables, la musique est un vivier fantastique de la compétitivité française. Pourtant, face à la réduction des dépenses publiques, les opportunités formidables que représentent le dynamisme de la création et de la révolution numérique peuvent se transformer en menaces si l’Etat ne met pas en œuvre des outils de soutien à la filière.

Réagissez sur ce thème

Participez au débat Participer aux échanges
Si vous voulez qu’on puisse vous recontacter pour échanger plus en détails sur votre proposition.
Laissez-nous votre e-mail.
Vos informations personnelles sont collectées dans le but de permettre à TPLM de traiter vos contributions et de vous recontacter. Elles sont destinées à TPLM et ses partenaires. Vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues aux articles 38, 39 et 40 de la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 que vous pouvez exercer, par voie postale, auprès de l’association Tous pour la musique – 14 boulevard du Général Leclerc, 92200 Neuilly-sur-Seine

(3) messages de discussion
Trier par:   récent ancien vote
Louis
1 année 17 jours plus tôt
En France, les contenus culturels génèrent près de 1,3 milliards d’euros pour les acteurs du Net et participeraient jusqu’à 61% des revenus des intermédiaires du numérique en France selon une étude publiée récemment. Evidemment, ces plateformes de diffusion des contenus sont nécessaires pour favoriser l’écoute et la découverte (si du moins elles faisaient plus d’effort en matière de diversité). Mais ne devraient-elles pas avoir une responsabilité accrue dans la rémunération des créateurs ? Le transfert de valeur est colossal mais le rééquilibrage commence ici. Personne ne s’est d’ailleurs inquiété, dans le cadre de sujets éminemment politiques aux niveaux européen et… Read more »
David E.
1 année 1 mois plus tôt
Je tombe sur cette consultation de manière parfaitement fortuite — je la trouve très utile — et, avant de connaître cette initiative, j’avais déjà pris mon clavier pour indiquer ce que je pensais de l’émergence des services de streaming, et des modèles de consommation des mélomanes et de rémunération des artistes qui vont avec : http://blog.gattaca.org/2016/10/01/musique-toujours-plus/ Une part croissante de la population souscrit à des services payants de streaming, les certifications de vente de disques (offrant une certaine publicité à ses lauréats) tiennent même compte du nombre de diffusions par ces services. Prenons-le comme une évolution positive vis-à-vis d’un modèle… Read more »
Bruno Lion
1 année 2 mois plus tôt

Que le plafond du CNV soit relevé au niveau du plafond du CNC !

wpDiscuz